Sorbet au céleri vivace

sorbet_celeri
Sorbet au céleri

Recette d’un restaurant étoilé.

Cette recette, je l’ai trouvée par hasard sur le site d’une auberge qui semble fort sympa, « Le Bon Accueil » à Malbuisson, dans le Jura. Je n’y suis jamais allé, mais l’idée me tente car l’endroit paraît calme, l’équipe accueillante, et les recettes savoureuses. Peut-être qu’un jour :).
Et pour couronner le tout, le restaurant est étoilé. Bravo Catherine et Marc Faivre, et merci de me permettre de reprendre ci-dessous votre recette, en y ajoutant deux petites différences.

De plus, leur site (un blog) est fichtrement bien fait. Simple, couleurs choisies avec passion. Vous qui lisez mon livre sur les blogs, sachez que le blog de cette auberge est également réalisé avec WordPress. Un exemple de plus des possibilités de ce logiciel.Peut-être un jour 🙂 .

Ingrédients.

Les quantités ci-dessous conviennent pour 6 à 8 personnes.

  • 1/2 litre d’eau
  • 200 gr de sucre semoule
  • 60 gr de feuilles de céleri vivace
  • le jus d’un demi citron (la 1ère petite différence par rapport à l’original).
  • un blanc d’œuf.

Préparation.

La préparation se fait à l’aide d’une simple sorbetière et est très facile à réaliser.

  1. Mélanger l’eau et le sucre, faire bouillir 5 minutes (compter 5 minutes à partir du moment où l’eau bouille réellement).
  2. Durant ce temps, nettoyer les feuilles de céleri, et hachez le tout grossièrement (par exemple au couteau).
  3. En dehors du feu, ajouter le céleri dans l’eau, mélanger quelque peu et laisser infuser  20 à 30 minutes. Mixer ensuite le tout et filtrer.
  4. Ajouter progressivement le jus du demi citron. Je vous conseille de goûter afin de bien doser. Le jus de citron amène un peu de « peps » mais ne peu en aucun cas surpasser le goût du céleri.
  5. Mettre ce mélange au frigo (ou 15 minutes au réfrigérateur) afin de baisser la température du liquide et l’amener vers 6 à 10°.
  6. Une fois le liquide refroidi, battre le blanc d’œuf en neige.
  7. Mélanger lentement le blanc et votre préparation. Il est normal qu’après quelques instants, le blanc surnage.
  8. Au moment opportun (selon votre sorbetière) verser le liquide dans votre appareil et patienter. Dans mon cas, une vingtaine de minutes.

A servir directement, éventuellement décoré d’une feuille de basilic, ou de la fleur de sel, ou… selon vos goûts.

Pour ma part, nous l’avons servi  en remplacement du  « trou normand », au réveillon de cette année.  Ce fut une réelle découverte.

Encore merci au « Bon accueil ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s